Stage de photographie à New-York

Stage de photographie à New-York

Fin mai, je découvrai pour la première fois New-York, à l’occasion d’un stage photo de 6 jours.

New-York est une ville que je voulais visiter depuis longtemps. Quand j’ai pris connaissance de ce stage photo, la décision de m’y inscrire s’est faite naturellement. C’était l’occasion rêvée de découvrir la Big Apple en mélangeant tourisme et photo.

J’ai toujours pris des photos en voyage, j’adore ça, mais depuis un certain temps, j’avais l’impression que les images que je ramenais n’étaient plus à la hauteur de ce que j’attendais.

Je voyais ce stage comme une occasion de tester de nouvelles techniques afin de diversifier mes prises de vue et d’affiner un style que je n’avais pas réussi à trouver jusque-là.

Mon matériel photo en voyage

Cela fait 2 ans que je voyage avec un appareil hybride au lieu de mon reflex Canon et ses objectifs plus ou moins lourds, surtout pour un petit gabarit peu musclé comme moi 😉

Lors de mes derniers voyages, au Sénégal, en Thaïlande et à Bali, j’avais emmené un Panasonic Lumix GX7 équipé d’un 20 mm et parfois d’un zoom transtandard pris en location.

Pour ce voyage à New-York, je suis partie en toute légèreté, avec mon nouveau matériel Fuji :

  • Un Fuji X-T20
  • Couplé au Fujinon 35 mm f/2 (acheté en même temps que le boîtier)
  • Et au Fujinon 14 mm f/2.8 (loué pour l’occasion chez Objectif Location)

J’ai également embarqué un trépied Manfrotto ultra-léger, ainsi qu’un filtre ND8, qui m’aiderait pour donner une impression de mouvement à mes photos.

Mes premiers pas à New-York

Nous avons passé 6 jours sur place, 6 jours qui m’ont semblé beaucoup trop courts pour visiter la ville… Je me demande d’ailleurs comment font les personnes qui y vont juste pour 3 ou 4 jours ! Du coup, j’y retourne dans quelques mois et j’en profiterai sûrement pour visiter d’autres villes de la côte Est ! 🙂

L’avantage, quand on part sur la côte Est de États-Unis depuis la France, c’est qu’avec le décalage horaire, on arrive là-bas pratiquement à l’heure locale à laquelle on avait décollé.

Les premières heures à New-York, surtout quand c’est ton premier voyage aux États-Unis, tu as l’impression d’arriver dans un autre monde : tout est plus grand, plus bruyant.

Les premières heures, je n’ai pas vraiment sorti mon appareil, je voulais juste observer et m’imprégnier de l’atmosphère new-yorkaise. Je me suis contentée de quelques photos et vidéos au smartphone.

Découverte de New York

Les taxis new-yorkais

Je devais gérer le décalage horaire, la chaleur (35° le jour de notre arrivée), la fatigue, la nouveauté, les acolytes stagiaires 😉

Je crois que si j’avais été seule pour ce voyage, je me serais juste posée une heure quelque part dans la rue, histoire de voir m’imprégnier à mon rythme de cette ville.

Là, en groupe, en plus dans le cadre d’un stage photo dont le planning de la semaine était bien chargé, le rythme a été plus soutenu que celui que j’aurais pu avoir en solo.

J’ai donc pris mes marques plus ou moins facilement en composant avec ce qui se présentait à moi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge